Apparue à l’Antiquité, la fraise tient son nom de sa bonne odeur, « sa fragrance ». Elle a été découverte à l’état sauvage en Amérique, en Asie et dans certaines régions d’Europe occidentale.

Elle était utilisée par les Romains comme produit de beauté. Il a fallu attendre le Moyen-Age pour qu’on commence à la cultiver dans les jardins et potagers mais aussi développer des techniques pour améliorer sa récolte. A la Renaissance, on a commencé à l’accompagner de crème ou de vin selon les goûts !

Les grosses fraises ne sont apparues qu’en 1713 en Europe, importées par l’officier de marine Frézier.

Le saviez vous ? La teneur en vitamine C et en acide ellagique de la fraise aident l’organisme à prévenir le cancer. La vitamine C stimule le système immunitaire, qui reste la meilleure défense de l’organisme.

 

Douceur d’abricot

Un fruit apprécié de tous en été... c’est l’abricot !...

Ils nous font confiance